Sougeal (35) : construction d’une maison à pan de bois

 

Une maisonnette de jardin de bonne qualité !

Les pan-de-bois, tout en chêne, sont assemblés à tenon-mortaise. Un bardage vertical en châtaigner bouveté fut posé par la suite. Le comble fut couvert de tuiles mécaniques orange de réemploi.

J’avais confié la taille de cette maisonnette à pan de bois située en Ille et Vilaine à mon apprentis charpentier du moment : « Hervé ». Je n’ai pas regretté cette décision, il a bien travaillé : tout s’est bien emmanché. Pas mal pour un jeune qui avait très peu d’expérience.
A partir des dimensions que je lui ai données, il a dessiné l’ouvrage au dixième, épure au cordex, orientation des bois, mise sur ligne, piquage des assemblages, établissement, marquage, rembarrement, taillage, mise dedans, tâter les tenons, perçage à tire… Tout cela avec seulement quelques mois dans le métier, beaucoup de courage et de volonté (avec en prime un maître d’apprentissage quelque peu exigeant).

Devenir charpentier…

A St Maudez, le jour du levage du faîtage, j’avais chargé Hervé de préparer le bouquet (pas simple en plein hiver). Il parcourut les champs et les prés une bonne partie de l’après-midi et revint les bras chargés d’un très beau bouquet. Ce qui fit dire à la cliente : « Je ne sais pas si vous en ferez un charpentier, en tout cas il a un don pour faire fleuriste !!! » Bravo Hervé pour ton BP de charpentier !