St Ideuc (35) : création d’un escalier en bois

Encore une trémie trop petite !

L’empoutrement était déjà réalisé quand on m’a sollicité pour l’escalier. L’étude du plan qui me fut remis fit apparaître qu’il allait falloir emprunter cet escalier muni d’un casque. En effet dès la seconde marche la tête du quidam normalement perché à une altitude des plus ordinaires allait devoir absorber les calories produites par l’énergie du choc inévitable et risquer par cet événement de s’ébouillanter la cervelle.

Aux mêmes maux, les mêmes remèdes. Ce qui est intéressant dans les escaliers, c’est que les résultats sont tous différents. Alors dans ce tout petit espace, je tire, je tire, je tire très, très fort sur la ligne de foulée et hop le tour est joué. Un bon gros clou, un nœud bien solide.
Le dessin ravit les clients qui me passèrent commande de l’escalier.

Échiffre débillardé pour le départ, limon à liens cintrés en arc rampant, poteaux à pendentif, crémaillère débillardée (eh oui, la cage est cintrée!), garde-corps chantourné à l’étage et du chêne magnifique ! De quoi donner du caractère a ce petit escalier.