Saint Maudez (22) : reconstitution de charpente ancienne

Restaurer ou reconstruire ?

En plein centre bourg,la ruine menaçait ces jolis bâtiments de ferme. Après étaiement de l’empoutrement et de la charpente; il fut procédé au démontage de l’ensemble. Aucun bois ne put resservir.

Restitution du charpentage

L’empoutrement fut reconstitué en y ménageant une trémie d’escalier. La charpente du grand comble est constituée d’une ferme boiteuse portant les pannes et les noues du raccord petit comble – grand comble, afin de pouvoir circuler aisément dans les combles (ce qui n’était pas le cas à l’origine).

Sablières plate-forme sur les murs, fermes sur blochets dans le petit comble; ce comble étant assez bas, les arbalétriers sont en chambrée de panne, afin de gagner un peu de hauteur.

La jolie gerbière d’origine fut également reconstruite à l’identique (elle est dite à chapeau cintré et à croupe bombée).

Une charpente en chêne

Sablières, liens et contre-sablières sont en chêne. Le reste de la charpente de comble ainsi que les poutres, le linçoir, les linteaux et la carrée double de refend également.

Un beau chantier dans un beau village chez des clients sympathiques.